L'expertise pratique en diabétologie

Contrôle de la prise alimentaire

Depuis 1994 et la découverte de la leptine, nous pensons la régulation de la prise alimentaire comme des boucles d’influences positives et négatives sur les centres hypothalamiques de la faim, ou sur les centres de la satiété. La leptine (issue du tissu adipeux) et l’insuline sont vues
comme des signaux anorexigènes, alors que la ghréline est vue comme un signal orexigène. Revue détaillée, d’après la conférence de Christophe Magnan (Paris).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles