L'expertise pratique en diabétologie

Covid-19 et risques thromboemboliques : quels sont les signaux qui doivent alerter ?

D’abord, il a été observé, rapidement, dans les premières études chinoises sur le coronavirus, une augmentation importante des D-dimères chez les patients. Ce sont des produits de la dégradation de la fibrine qu’il faut doser quand il y a une suspicion de thrombose ou d’embolie pulmonaire car il s’agit d’un marqueur d’activation de la coagulation. Puis, suite aux premiers signaux, des études ont montré que chez les patients qui ne survivaient pas, le taux D-dimères était particulièrement élevé ; c’est-à-dire qu’il y avait une augmentation biologique de ce marqueur associée à une mortalité plus élevée.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles