L'expertise pratique en diabétologie
 

Insulinothérapie basale du diabétique de type 2

Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

La physiopathologie du diabète de type 2 (DT2) associe deux particularités essentielles : l’insulinorésistance des tissus cibles (muscles, foie, tissu adipeux) et le déficit sécrétoire des cellules b pancréatiques. Celui-ci, au fil du temps, va inéluctablement s’aggraver et mener à l’épuisement pancréatique, ce qui explique que le recours à l’insuline exogène dans le DT2 soit une étape logique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles