Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Les pompes à insuline chez l’enfant

Une aide au contrôle glycémique dès le plus jeune âge

Les complications chroniques du diabète (rétinopathie, néphropathie, neuropathie périphérique…) ne surviennent qu’après plusieurs années d’évolution (rarement moins de 10 ans) et exceptionnellement avant l’âge de la puberté. Elles sont liées non seulement à l’équilibre métabolique mais également aux variations glycémiques et à l’ancienneté de la maladie. Il convient donc d’assurer un contrôle glycémique le plus tôt possible, y compris chez le jeune enfant.
Les enfants, leurs familles et leurs diabétologues ne cessent de lutter afin d’assurer le meilleur équilibre glycémique possible (HbA1c recommandée < 7,5 % chez l’enfant quel que soit l’âge) (1), dans le double objectif de limiter l’apparition des complications ultérieures mais également de préserver leur qualité de vie pour un développement harmonieux. Pourtant, en dépit de l’arrivée des analogues d’insuline, seul 1 enfant sur 3 a une hémoglobine glyquée dans les objectifs. La moyenne de l’HbA1c est de 8,2 % à l’âge pédiatrique et augmente pour la tranche d’âge des adolescents.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles