Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

L’obésité constitue-t-elle un handicap après un AVC ?

Éléments de réponse

Après un AVC, la récupération neurologique motrice se passe dans les premiers mois, rarement au-delà de l’année qui suit la lésion cérébrale (1). Celle-ci est favorisée par la prise en charge rééducative initiée après la phase aiguë et aboutit à une reprise de la marche dans 80 % des cas. L’obésité parfois rencontrée dans cette situation constituet- elle alors une limite vis-à-vis de cette évolution ? Y a-t-il des spécificités dans la prise en charge rééducative ?

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles