Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

MicroARN et cellules β pancréatiques : de nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement du diabète ?

L’insuline, sécrétée par les cellules β pancréatiques, joue un rôle essentiel dans la régulation de la glycémie. Le dysfonctionnement ou la perte de ces cellules peut mener à une sécrétion insuffisante d’insuline et conduire à l’apparition de différentes formes de diabète sucré. Des études récentes montrent que les microARN, des petits ARN qui régulent l’expression génique, contribuent à la maturation fonctionnelle des cellules β et à l’adaptation de leurs activités en cas d’obésité ou de grossesse. La dérégulation de certains microARN a été associée au développement du diabète. La restauration du niveau ou de l’activité de ces microARN pourrait permettre d’améliorer la fonction des cellules β et de traiter la maladie. Toutefois, avant que cette approche thérapeutique ne soit envisageable, il reste des obstacles importants à franchir. En particulier, il sera nécessaire de développer des stratégies permettant de moduler l’activité des microARN spécifiquement dans les cellules β et il faudra veiller à minimiser les potentiels effets délétères liés à une stimulation excessive de la prolifération ou de la sécrétion des cellules β.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles