Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Œdème maculaire : injection intravitréenne d’anti-VEGF et médicaments apparentés

À quoi servent-il ?

L’OEdème maculaire diabétique (OMD) représente un problème de santé publique majeur car il constitue la première cause de malvoyance chez le patient diabétique (acuité visuelle inférieure à 3/10) avec une prévalence atteignant 10 % (1). Sa prévalence augmente avec la durée du diabète, atteignant jusqu’à 30 % après vingt ans d’évolution de la maladie quel que soit le type de diabète. Il est établi aujourd’hui que sa prévalence augmente aussi avec la qualité du contrôle glycémique, la sévérité de la rétinopathie diabétique, le niveau de la pression artérielle, l’équilibre glycémique et le syndrome d’apnées du sommeil. La photocoagulation au laser a longtemps été le seul traitement proposé. De nouvelles thérapeutiques en injections intravitréennes, corticoïdes et anti-VEGF ont récemment amélioré son pronostic à moyen terme, en sachant que leur efficacité n’est possible que si le déséquilibre chronique des facteurs systémiques est traité.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles