L'expertise pratique en diabétologie

Risque cardiovasculaire et rénal – Dapagliflozine : résultats de l’étude DECLARE-TIMI 58

Astra Zeneca a présenté les résultats de DECLARE-TIMI 58 (Dapagliflozin effect on cardiovascular events). Cette étude multicentrique randomisée contrôlée par placebo en double aveugle a été conduite depuis avril 2013 dans 33 pays auprès de plus de 17 000 patients diabétiques de type 2 et présentant soit une maladie cardiovasculaire connue (cohorte de prévention secondaire), soit au moins deux facteurs de risque de maladie cardiovasculaire (cohorte de prévention primaire). La sécurité cardiovasculaire de la dapaglifozine a été démontrée : le profil d’innocuité a été confirmé. La dapagliflozine permet de réduire significativement le risque d’hospitalisations pour insuffisance cardiaque et de décès d’origine cardiovasculaire de 17 %. Ce bénéfice repose essentiellement sur les hospitalisations pour insuffisance cardiaque. (- 27 %). Il a de plus été observé une diminution (non significative) des événements indésirables cardiovasculaires. La molécule est également associée à une baisse exploratoire du risque d’événements rénaux (néphropathie).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles