Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Stockage des lipides du diabétique de type 2 – Effets des inhibiteurs du SGLT2

Les inhibiteurs du SGLT2, en inhibant la réabsorption rénale de glucose, améliorent la glycémie indépendamment du taux d’insuline circulant. Cette glycosurie et la déperdition calorique secondaire favorisent ainsi la perte de poids, mais augmentent aussi la lipolyse et la cétogenèse. Une étude danoise s’est donc intéressée à l’effet des inhibiteurs du SGLT2 sur le stockage lipidique tissulaire et la libération des acides gras.

 

Design de l’étude

Les patients

Cet essai en double aveugle contre placebo a randomisé 13 diabétiques de type 2, traités par metformine, dont l’âge moyen était de 62 ans, l’IMC de 31,5 kg/m2 et l’HbA1c de 7,3 %. Après 4 semaines de traitement par empagliflozine 25 mg par jour versus placebo, les patients de chaque bras ont bénéficié d’un crossover thérapeutique, chacun assurant sa propre référence pour les 4  semaines suivantes.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles