L'expertise pratique en diabétologie

Vaccination – Un risque de pneumonie jusqu’à 2 fois plus élevé chez les diabétiques

Les personnes diabétiques présentent un risque d’infections plus important que la population générale du fait de l’altération de leur immunité, conséquence de l’hyperglycémie chronique. C’est également le cas pour le risque d’infections respiratoires basses comme les pneumonies. Ce risque augmente avec l’âge, mais surtout avec la présence de comorbidités (maladies cardiovasculaires, insuffisance rénale chronique…). Afin d’éviter une infection et ses complications (hospitalisations, décès…), la vaccination contre le pneumocoque est recommandée depuis 2017 chez ces personnes à risque. Elle peut être effectuée en même temps que celle contre la grippe. Deux vaccins sont disponibles : le vaccin polyosidique non conjugué (VPP23) de couverture sérotypique large et le vaccin conjugué (VPC13), selon les situations. Les pneumonies aiguës communautaires (PAC) sont des affections respiratoires fréquentes, avec environ 500 000 nouveaux cas chaque année en France. Elles tuent 3,5 fois plus de personnes que les accidents de la route et presque 17 fois plus que la par an en France. Lorsque la pneumonie est d’origine bactérienne, la bactérie la plus fréquemment en cause est le pneumocoque.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles