Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Cohorte JUBILE : avoir une vie longue et heureuse est possible dans le diabète de type 1

Alors que l’incidence du diabète de type 1 et que l’espérance de vie des patients augmentent, la question de leur qualité de vie n’est pas anodine. Peut-on vivre longtemps et dans de bonnes conditions lorsque l’on souffre d’un diabète de type 1 ? C’est à cette question que cherchait à répondre la cohorte JUBILE (1). Au total, ce sont 808 patients atteints de diabète de type 1
depuis au moins 40 ans et leurs médecins qui ont participé à cette cohorte pour obtenir des dizaines de milliers de données à analyser. Le Pr Jean-Jacques Altman nous en explique les principes et les principaux résultats.

 

Diabète & Obésité : Pourquoi réaliser une telle étude ?

Pr Jean-Jacques Altman : L’idée de cette étude a germé il y a une vingtaine d’années. À l’époque, je travaillais dans un centre de néphrologie parisien et je voyais essentiellement des patients diabétiques qui avaient des atteintes rénales sévères en prédialyse ou en dialyse. C’est une complication du diabète de type 1 (DT1) qui est rare et ne survient qu’après de longues décennies de la maladie. Je me suis ainsi rendu compte qu’il y avait des patients qui avaient 30-40 ans de diabète alors qu’au début de ma carrière, 20 ans plus tôt, l’espérance de vie d’un DT1 était très réduite. Parallèlement, une de mes anciennes collaboratrices, qui travaillait dans un centre d’ophtalmologie parisien, a fait la même constatation : elle avait des patients qui avaient des rétinopathies très sévères avec de très longues durées de diabète.

Nous avons décidé d’associer ces deux populations, pour un total d’une quarantaine de patients qui avaient 40 années de diabète. Ils avaient certes des complications sévères, mais nous étions presque surpris de voir qu’ils étaient toujours en vie. Nous avons alors mis au point un petit questionnaire, disons “sentimental”, sur des items de qualité de vie : « Est-ce que vous avez des enfants ? Est-ce que vous travaillez ? Est-ce que vous voyagez ?… » En dépouillant les résultats, nous avons eu la bonne surprise de voir que, finalement, malgré le handicap, puisqu’ils étaient tout de même assez malades, ils avaient des qualités de vie tout à fait convenables.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles