L'expertise pratique en diabétologie

Définition des objectifs glycémiques des patients diabétiques âgés : apport de l’étude Gérodiab

L’allongement de l’espérance de vie et la majoration de la prévalence du diabète se conjuguent pour faire de la question des personnes diabétiques âgées un véritable sujet d’actualité. En effet, le diabète intéresse une personne sur deux après 65 ans et une sur quatre après 75 ans (1). La prise en charge efficace de ces patients nécessite de faire intervenir praticiens, paramédicaux, travailleurs sociaux et naturellement les familles. La détermination précise de l’état clinique de la personne doit être établie dans les meilleures conditions par une évaluation gérontologique afin de déterminer l’objectif glycémique et les moyens du traitement ainsi que les différentes recommandations l’ont établi. Les récentes données fournies par l’étude Gérodiab apportent des arguments qui ont fait évoluer ces objectifs glycémiques.

Résumé
Gérodiab est une étude observationnelle de suivi d’une cohorte de 987 personnes diabétiques 2 âgées de 70 ans et plus. Son objectif principal était d’évaluer à 5 ans le lien entre l’équilibre glycémique (HbA1c) et la mortalité de ces patients. Le taux de décès était globalement croissant en fonction du niveau moyen de l’HbA1c, mais une surmortalité était observée pour des valeurs d’HbA1c inférieures à 5,8 % (40 mmol/mol). Les patients dont les valeurs moyennes d’HbA1c étaient comprises entre 5,8 à 6,7 % (40 à 50 mmol/mol) avaient le meilleur taux de survie. Le seuil d’HbA1c moyenne à 8,6 % (70 mmol/mol) permettait de distinguer deux groupes présentant une différence significative de survie indépendamment de tout autre facteur associé. Ces résultats ont conforté la nouvelle prise de position de la SFD déterminant les objectifs glycémiques en fonction de l’état de la personne en évitant les traitements trop intensifs pour les patients fragiles.

Le financement de l’étude Gérodiab a été assuré par le laboratoire Novo Nordisk et le laboratoire Merck Serono ainsi que par une bourse de la SFD et un PHRC national.
Les auteurs remercient les 163 investigateurs ainsi que la CRO Umanis pour la qualité et la constance de leur collaboration.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles