L'expertise pratique en diabétologie

Diabète de type 2 – Trulicity® : de nouvelles données cliniques

Les résultats de l’essai AWARD-11 ainsi que des données américaines de persistance du dulaglutide 0,75 et 1,5 mg ont été présentées lors de ADA. Dans l’essai clinique AWARD-11, qui évaluait la sécurité et l’efficacité de doses plus élevées de dulaglutide (3 et 4,5 mg), les nouvelles données sur 36 semaines ont montré, chez des personnes ayant un diabète de type 2, que le profil de tolérance des doses à l’étude était favorable, et que ces doses ont entraîné une diminution de l’HbA1C jusqu’à 1,9 % (critère principal) ainsi qu’une réduction pondérale atteignant 4,5 kg par rapport au poids initial. Quelles que soient les modalités statistiques, la majorité des patients inclus dans l’étude a atteint les objectifs d’HbA1C < 7 % avec les doses plus élevées. Le profil de tolérance et de sécurité du dulaglutide est comparable à celui du dulaglutide 1,5 mg. Les résultats à 52 semaines sont cohérents à ceux observés à 36 semaines. Les données sont en cours d’évaluation par les autorités européennes dans le cadre de l’extension de gamme pour dulaglutide 3 mg et 4,5 mg.

Par ailleurs, à 6 mois, les données en vie réelle ont montré que le dulaglutide était associé à une adhérence au traitement supérieure et à une persistance plus longue comparativement au sémaglutide ou à l’exénatide hebdomadaire (stylo BCise) chez des personnes diabétiques de type 2 initiant un traitement par agoniste du récepteur du GLP-1. Cette étude s’est fondée sur des données américaines (HealthCore Integrated Research Database) de demandes de remboursement des personnes ayant un diabète de type 2 et initiant un traitement injectable hebdomadaire par dulaglutide, sémaglutide ou exénatide. Les cohortes appariées étaient équilibrées pour les caractéristiques d’âge, de sexe, de complications du diabète et de comorbidités spécifiques.

MC d’après le communiqué de Lilly du 29 juin 2020.