L'expertise pratique en diabétologie

Effets cardiovasculaires comparés : les inhibiteurs du SGLT2 versus les analogues du GLP-1

Sur la base des résultats publiés par les grandes études supportant ces deux classes thérapeutiques, les dernières recommandations américaines ont préférentiellement proposé un traitement à base d’analogues du GLP-1 aux diabétiques ayant des troubles cardiovasculaires et réservé la prescription des inhibiteurs du SGLT2 à ceux présentant une altération de la fonction rénale (1).

 

Introduction

Cette distinction ne repose toutefois pas sur des preuves expérimentales tangibles, puisque la plupart des méta-analyses dont nous disposons ne se sont intéressées qu’aux deux classes thérapeutiques séparément. Les comparaisons ensuite proposées n’ont été construites qu’en confrontant les résultats versus placebo de chacune d’entre elles, sans pouvoir les apprécier l’une face à l’autre.

 

MACE : des résultats très similaires

Ainsi, dans une méta-analyse danoise publiée l’année dernière (2), les résultats comparatifs de chaque molécule active versus placebo, restaient très similaires s’agissant de la protection contre les MACE (Major adverse cardiac events : décès cardiovasculaire, infarctus du myocarde non mortel, AVC non mortel) : le bénéfice des inhibiteurs des SGLT2 versus placebo (HR : 0,89 (0,83-0,93)) était en effet pratiquement le même que celui apporté par les analogues du GLP-1 (HR : 0,88 (0,82-0,94)), l’infime différence étant non significative.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles