Fibrose du tissu adipeux, une nouvelle entité : mécanismes et conséquences

Fibrose du tissu adipeux, une nouvelle entité : mécanismes et conséquences

[numéro] Diabète & Obésité N° 96 – Mars 2016 [par] Dr Judith Aron-Wisnewsky | Institute of Cardiometabolism and Nutrition, ICAN, Assistance publique – Hôpitaux de Paris, Paris ; Sorbonne Universités, Université Pierre et Marie Curie – Paris 6, UMR_S U1166, Nutriomics, Paris ; INSERM, UMR_S U1166, Nutriomics, Paris

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Diabète et Obésité. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

Vous bénéficiez de la lecture en ligne de l'article.

Au cours de l’obésité, définie comme l’excès de masse grasse ayant des effets néfastes sur la santé, se développent des modifications du tissu adipeux (TA). Celui-ci devient pathologique avec une hypertrophie adipocytaire, une infiltration de cellules immunes au premier rang desquelles les macrophages.
Ces deux paramètres contribuent à l’inflammation de bas grade connue au cours de l’obésité. Enfin, le TA devient le siège d’un dépôt de matrice extracellulaire (MEC) pathologique.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire