L'expertise pratique en diabétologie
 

La détersion chirurgicale des plaies du pied diabétique : pour quels patients, quand et comment la faire ?

Introduction

Plaie du pied et diabète

La plaie du pied est une complication redoutable du diabète qui atteint environ 15 à 20 % des patients diabétiques au cours de leur vie et dont 40 à 80 % vont s’infecter avec une ostéite dans la moitié des cas (1).

Causes

Cette plaie est liée le plus souvent à une neuropathie, plus rarement à une artériopathie, les deux étant associées dans près d’un tiers des cas. L’histoire est pratiquement toujours la même avec apparition d’un conflit entre le pied et la chaussure, source d’appui anormal entraînant une plaie minime. Celle-ci étant indolore, le patient laisse le conflit se poursuivre et la plaie va s’aggraver avec un développement progressif en profondeur et une infection d’abord superficielle puis profonde. La spécificité des infections du pied diabétique vient du fait qu’il s’agit toujours d’une infection de contiguïté. En l’absence de plaie, il n’y a quasiment aucune raison que le pied soit infecté.

Prise en charge

Si au stade de début de la plaie, la prise en charge médicale associant soins infirmiers et décharge doit permettre d’obtenir une cicatrisation et une guérison, dans les formes plus évoluées ou après échec de ce traitement, un avis chirurgical spécialisé s’impose.

Pourquoi une détersion chirurgicale ?

Elle a un double intérêt :

  • diagnostique, grâce aux prélèvements profonds qui vont permettre de mettre en évidence le(s) germes responsable(s) de l’infection et ainsi permettre d’adapter au mieux l’antibiothérapie ultérieure
  • et thérapeutique en éliminant les tissus dévitalisés et infectés qu’ils soient cutanés, tendineux ou ostéoarticulaires, mais en respectant les tissus vivants ce qui permettra à la plaie “nettoyée” de cicatriser. On cherchera le plus souvent à faire un geste conservateur. En aucun cas, l’amputation doit être le geste de base du traitement chirurgical et elle ne doit être envisagée que par nécessité liée la plupart du temps à la nécrose tissulaire.

Pour quel patient et quand ?

La détersion chirurgicale est indiquée dans deux circonstances bien différentes.

La lecture de ce dossier est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez ce dossier

Ajoutez ce dossier à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles