L'expertise pratique en diabétologie

Patient en situation de précarité : comment prendre en charge le diabète ?

La prévalence du diabète est très dépendante du niveau socioéconomique, et les départements les plus pauvres sont ceux où les taux de prévalence sont les plus élevés, de même que les catégories sociales les plus défavorisées sont les plus touchées. En suivant l’histoire d’un patient, nous aborderons différents points pour illustrer l’importance d’évaluer et de considérer le niveau socioéconomique de tout patient. L’entourage, le soutien, l’aide de réseaux, d’associations s’avèrent des leviers pour améliorer la prise en charge des patients les plus vulnérables.

Résumé
La prévalence du diabète est très dépendante du niveau socioéconomique,, et les départements les plus pauvres sont ceux où les taux de prévalence sont les plus élevés. Les données épidémiologiques doivent alerter tout praticien sur le potentiel risque de précarité de tout patient diabétique. Pour les sujets précaires, la prévalence des troubles psychologiques étant importante, ceux-ci devront être dépistés tout comme le risque de retentissement professionnel de la maladie, aggravant encore la précarité. Du côté des médecins, un médecin exerçant dans une zone plus défavorisée présente presque deux fois plus de risque de souffrir d’un burn-out qu’un médecin d’une zone moins défavorisée. La complexité des problèmes auxquels doivent faire face les patients précaires nécessite un entourage particulier et un travail en équipe, avec une assistante sociale, tel que celui qui peut être mis en place par un réseau spécialisé.

Abstract

Management of diabetes of a patient in a precarious situation

The prevalence of diabetes is highly dependent on socioeconomic level and the poorest departments are those with the highest prevalence rates. The epidemiologic data should alert any practitioner of the potential risk of deprivation of each patient treated for diabetes. The prevalence of psychological disorders is higher in deprived subjects and should be screened. Diabetes is a risk factor for work cessation or disability, which could worsen deprivation. As for doctors, a doctor practicing in a more disadvantaged area is almost twice as likely to suffer from burnout as a doctor in a less disadvantaged area. The complexity of the problems faced by deprived patients requires a special environment, multidisciplinary team, including social worker, such as that which can be set up by a specialized network.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles