L'expertise pratique en diabétologie

A-t-elle un lien avec la cachexie ?

Ces dernières décennies, le progrès des techniques de biologie moléculaire a permis la mise en évidence d’un nombre croissant de nouveaux gènes et, le plus souvent, des protéines pour lesquelles ils codent. Le gène CIDE-A (cell death-inducing DFFA-like effector a) a ainsi été découvert en 1998 par similitude de séquence avec une sous-unité d’un facteur de clivage de l’ADN, DNA fragmentation factor, impliqué dans l’activation de l’apoptose (1). La séquence protéique de cette sous-unité, DFF45, présentait une forte homologie avec la famille de protéines CIDE (cell death inducing DFF45-like effector). Les protéines CIDE ont un rôle majeur dans le métabolisme du tissu adipeux.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles