L'expertise pratique en diabétologie
 

Les hypoglycémies sévères : quel impact médico-économique ?

Les hypoglycémies sévères – nécessitant l’assistance d’une tierce personne – constituent une préoccupation majeure dans la prise en charge des patients diabétiques. Au-delà de leurs conséquences médicales avérées (neurologiques, traumatologiques) ou supposées (cardiovasculaires), ces épisodes iatrogènes survenant sous sulfamides hypoglycémiants, glinides ou insuline, constituent une source majeure d’anxiété pour les patients et leur entourage, altèrent profondément la qualité de vie, induisent des stratégies d’évitement (moindre observance thérapeutique, grignotage, arrêt de l’activité physique) et peuvent très vite devenir un frein à l’intensification thérapeutique et à l’obtention d’un équilibre glycémique optimal.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles