L'expertise pratique en diabétologie
 

Moduler la part de protéines et de glucides : est-ce utile pour perdre du poids ?

Selon la Haute autorité de santé, les objectifs de perte de poids doivent être réalistes, individualisés et à long terme (1). Une perte de poids de 5 à 15 % sur une période de 6 mois est un objectif réaliste, et dont les bénéfices sur l’état de santé sont prouvés. Une perte de poids plus grande (≥ 20 %) peut être envisagée en cas d’obésité sévère ou morbide (IMC ≥ 35 kg/m2).
Les recommandations de la Haute autorité de santé de 2011 pour la perte de poids proposent de diminuer la ration énergétique, en conseillant des aliments à densité énergétique moindre et en contrôlant la taille des portions.
Les régimes “très basses calories”, inférieurs à 1 000 kcal par jour, ne sont pas indiqués, sauf cas exceptionnel en étant supervisés par des médecins spécialisés en nutrition. Il n’est fait aucune recommandation au sujet de la part des protéines ou des glucides dans cette alimentation réduite en calories (1). Pourtant, de nombreuses informations circulent, alors quel est l’état des lieux en 2016 ?

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles