L'expertise pratique en diabétologie
 

Nouvelles cibles du glutamate sur la cellule bêta-pancréatique

La cellule bêta-pancréatique sécrète de l’insuline en réponse au glucose circulant et permet ainsi de maintenir l’euglycémie. Une fois capté par la cellule bêta, le glucose est transformé en divers signaux intracellulaires permettant de stimuler l’exocytose. Si le calcium est un messager obligatoire, il ne suffit cependant pas au développement d’une réponse sécrétoire maximale. Il existe donc une voie de potentialisation du calcium dans laquelle le glutamate, produit lors d’une stimulation au glucose, joue un rôle primordial. Mais si le glutamate intracellulaire permet l’amplification de la sécrétion, le glutamate extracellulaire peut activer certains récepteurs ionotropes. La conséquence de cette activation est un ralentissement de la sécrétion d’insuline. Dans la cellule bêta, le glutamate joue ainsi un double rôle, d’amplification et de contre-régulation, répondant au principe même d’homéostasie.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles