Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Place des inhibiteurs de la DPP-4 dans le traitement du diabète de type 2

La thérapeutique du diabète de type 2 repose sur les règles hygiéno-diététiques et si nécessaire un traitement médicamenteux. Deux nouvelles classes médicamenteuses ont fait leur apparition récemment : les inhibiteurs de la DPP-4 et les analogues du GLP-1. Ces molécules font toutes les deux appel au concept des incrétines. Les recommandations françaises, publiées en 2006, récemment abrogées par le Conseil d’Etat, ne les avaient pas prises en compte puisqu’à l’époque, elles n’avaient pas l’AMM. A l’heure où les recommandations françaises sont en cours de rédaction, avec la HAS, il est intéressant de comparer la place qui a été réservée à ces molécules et en particulier aux inhibiteurs de la DPP-4 dans les recommandations des autres pays.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles