L'expertise pratique en diabétologie

Prise de poids après transplantation rénale

Si la prévalence élevée de l’obésité avant transplantation rénale est connue, l’importance de la prise de poids après la transplantation et ses risques sont souvent sous-évalués. Celle-ci survient essentiellement dans la première année suivant la transplantation et sa sévérité varie selon l’origine ethnique du patient. Des facteurs de risque spécifiques au patient transplanté sont retrouvés, comme la levée des restrictions alimentaires ou la corticothérapie. Les conséquences de cette prise de poids ne sont pas moindres, puisqu’elles l’exposent à un risque de complications chirurgicales, métaboliques, et surtout à un risque de défaillance du greffon rénal et de surmortalité. Des mesures nutritionnelles précoces semblent efficaces pour limiter cette prise de poids et diminuer le risque cardiovasculaire. Cependant, une évaluation prospective d’une approche globale (nutritionnelle, psychologique et physique) sur la défaillance du greffon rénal et la mortalité serait utile dans la prise en charge de ces patients.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles