Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

La rétinopathie diabétique : prévenir son aggravation aux stades précoce et tardif

Des recherches sont en cours pour prévenir l’aggravation de la rétinopathie diabétique au stade précoce et au stade tardif de rétinopathie proliférative.

 

Effet de l’administration locale de sémaglutide

Le Pr Rafael Simo de Madrid rapporte une étude sur l’administration locale de sémaglutide en collyre et son effet sur la neuro-inflammation rétinienne et les micro-hémorragies.

 

La neurodégénérescence rétinienne 

La neurodégénérescence rétinienne est un événement précoce dans la rétinopathie diabétique. La rétinopathie diabétique est une complication neurovasculaire très spécifique des DT1 et DT2. L’étude Sustain 6 a clairement démontré l’effet bénéfique du sémaglutide (analogue du GLP-1 d’action prolongée) sur les évènements cardiovasculaires. Cependant, une augmentation des rétinopathies sévères était retrouvée. Cet effet a été rapporté à une baisse rapide de la glycémie, mais un effet néfaste direct du sémaglutide sur les stades précoces de la rétinopathie diabétique ne pouvait être éliminé. L’administration locale en goutte permet d’atteindre la rétine sans effet sur la glycémie.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles