Site professionnel spécialisé en Diabète et Obésité

Effet métabolique du travail posté et des horaires de sommeil : données cliniques – Sommeil et risque cardio-métabolique

Au-delà des habitudes alimentaires et d’activité physique, les habitudes de sommeil semblent avoir un effet non négligeable sur la santé cardio-métabolique. Les conséquences des horaires variables de sommeil et d’un sommeil quantitativement insuffisant montrent un plus grand risque de diabète et de syndrome métabolique.

 

Résumé

Au-delà des habitudes alimentaires et d’activité physique, les habitudes de sommeil semblent avoir un effet non négligeable sur la santé cardio-métabolique. On observe dans les sociétés industrialisées une réduction de la durée de sommeil, avec une nette accélération ces 20 dernières années. Les raisons de ce changement sont la multiplicité des circonstances qui peuvent induire les personnes à se coucher plus tard : lumière artificielle, loisirs ou travail sur écran lumineux, travail nocturne… Il semble en particulier que les personnes ayant une tendance à se coucher et à se lever tard (chronotype tardif) sont plus à risque, car elles accumulent une dette de sommeil les jours où elles travaillent qui se compense les jours où elles ne travaillent pas, induisant un décalage horaire lié aux contraintes sociales ou social jetlag. Ces horaires de sommeil variables sont d’autant plus marqués chez les personnes en travail posté. Les conséquences de ces horaires variables de sommeil et d’un sommeil quantitativement insuffisant ont été documentées dans de nombreuses études observationnelles, transversales ou longitudinales et montrent un plus grand risque de diabète et de syndrome métabolique, ainsi qu’un moins bon équilibre glycémique chez les personnes ayant un diabète de type 1 ou de type 2.

Peu d’études interventionnelles ont été réalisées jusqu’ici. Il est nécessaire d’élaborer des interventions standardisées pour cibler des changements dans les habitudes de sommeil afin d’en démontrer l’efficacité pour améliorer ces habitudes et les éventuels bénéfices sur le risque cardio-métabolique. D’ores et déjà, interroger les habitudes de sommeil d’un sujet permet d’avoir une vision globale de ses habitudes de vie et devrait s’intégrer dans nos anamnèses comme le sont les habitudes alimentaires et d’activité physique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Diabète & Obésité.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles